Dans toute classe "standard", on constate le plus souvent que la majorité des élèves a assimilé son métier d'élève et sait adapter son comportement aux situations d'apprentissage ou de détente au sein de l'école.

Toutefois, il y a toujours deux ou trois élèves qui ont plus de mal à "rentrer dans le rang" et qui perturbent le bon fonctionnement de la classe. Par leur comportement, ils attirent l'attention de leurs camarades et les distraient voire les dissipent.

Face à cela, plusieurs comportements sont possibles :

1/ la manière la plus douce, consiste à arrêter l'activité en cours et proposer 5 mn de détente sous la forme d'une activité ludique (jeux d'ardoise, pendu, énigme, coloriage, chant, etc...). Cela permet aux élèves arrivés au bout de leur capacité de concentration de se détendre, de se reprendre.

2/ Lorsque cela ne suffit pas, cela signifie généralement que l'élève agité n'est pas dans la saturation mais plutôt qu'il se sent inquiet et recherche les limites fixées par l'enseignant. Il faut donc, il me semble, répondre à son attente et lui manifester fermement mais calmement son autorité.

3/ Si cela fonctionne, tout va bien. Dans le cas contraire, c'est généralement l'escalade et l'enseignant comme les élèves en question se retrouvent en fin de journée à bout de nerfs.

C'est très exactement ce qui m'est arrivée Jeudi dernier en CE2.
Face à un élève qui fait très facilement le pître pour amuser la classe et qui manifeste une grande violence verbale et physique vis-à-vis de ses camarades, j'ai du monter le ton et lui prouver qu'en tant qu'adulte et en tant qu'enseignante, j'étais en droit de lui imposer un certain fonctionnement et le respect des règles de vie de la classe.
J'ai terminé ma journée très insatisfaite car je n'avais pris aucune plaisir à enseigner  ce jour-là et lui a terminé sa journée avec trois punitions bêtes et méchantes dont il s'est acquitté sans protester d'ailleurs...

4/ Il me faut donc tenter autre chose pour désamorcer le conflit.
J'ai donc décidé d'associer la carotte au bâton. Je m'explique :

Dès demain, je mets en place un carnet de comportement aux règles très simples :
- une journée sans infraction = un bon point (et oui, comme quand on était petits),
- au bout de trois bons points = une carte à collectionner spécialement fabriquée par moi (format carte pokemon).
- trois avertissements dans la journée = une punition et évidemment pas de bon point.

Le système est simple, reste à voir s'il suscitera l'adhésion de la classe, ce qui me semble jouable ....

Mon_carnet_de_comportement