J'ai eu la chance d'aller observer un fonctionnement de classe pendant une journée en PLAN DE TRAVAIL et ATELIERS TOURNANTS.!!!
Cette demi-journée d'observation m'a convaincue de tenter l'expérience.

Le plan de travail

Il s'agit d'une liste d'activités planifiées pour un groupe d'élèves, sur une période donnée.
De nombreuses variables (la durée du plan de travail, la composition des groupes, les activités inscrites, etc...) font qu'il n'y a pas deux plans identiques et qu'il est difficile de ne pas trouver au moins une organisation qui nous convienne..

La principale difficulté consiste à trouver les bons supports de leçons et d'exercices et à réfléchir toutes les variables pour mettre en place un plan de travail dans lequel l'enseignante comme les élèves se retrouveront.

Sur ce point, je n'en étais pas très loin et le passage s'est donc fait sans difficulté.
Pour la forme, j'ai adopté strictement celui que j'avais pu observer en classe, car je l'ai trouvé très clair et parfaitement adapté.

Pour le fond, cette année avec mon niveau double CE2/CM1 à cheval sur deux cycles et mon souhait de pouvoir pratiquer sans trop de grands écarts la différenciation, j'avais pris la décision de concevoir mon propre manuel de maths et de français avec deux parcours différents : parcours A et B (complexité des consignes, longueur des exercices, etc.) en fonction du niveau des élèves... et à l'intérieur de chaque parcours, des exercices de difficulté croissante.

Il n'a donc pas été difficile pour moi de sélectionner les exercices qui me paraissaient important et de les lister dans mon plan de travail.

Les ateliers tournants

Il s'agit d'ateliers qui fonctionnent comme ceux de maternelle.
Les élèves tournent d'un atelier à l'autre dans la journée. Certains ateliers sont en autonomie et d'autres sous la houlette de l'enseignant.

Voici celui que je compte expérimenter durant cette période :

J'ai toujours trouvé que les ateliers étaient un fonctionnement intéressant car agréable pour les élèves.
Par contre, j'ai toujours renoncé devant la difficulté à les structurer et surtout face à la crainte du bruit, de l'agitation et du bazar que je supporte mal...

Or, j'ai pu observer une classe quasi-silencieuse et qui a travaillé en optimisant totalement son temps. Les élèves ont enchaîné leurs ateliers en un ballet bien rôdé sans aucun désordre et durant toute la durée des ateliers, ils ont été en activité et acteurs de leurs apprentssages... Cela a été un véritable déclencheur et j'ai donc décidé de me lancer...

J'ai compris qu'une des clés de la réussite était dans le choix des ateliers.
Il fallait vraiment que deux ateliers soient totalement autonomes pour que je puisse être disponible pour aider les deux autres ateliers.

L'autre clé, était évidemment dans le soin apporté à la préparation des ateliers, des supports, des outils pour que tout puisse fonctionner...

Pour démarrer, il me fallait donc :
- un nouvel emploi du temps incluant 4 ateliers de 30 minutes par jour,
- un plan de travail pour mes CE2 et un autre pour mes CM1,
- une organisation à repenser...

Voilà pour la réflexion préalable...
Maintenant y'a plus qu'à...