Je profite de deux journées de formation en compagnie de tas de collègues passionnées par leur métier et de nos conseillers pédagogiques pour refaire un petit point sur mon organisation en plan de travail (français / maths) et ateliers.

Avec l'aide bienveillante des conseillers pédagogiques de ma circonscription, j'ai entrepris de faire évoluer ma perception de l'évaluation.
Je sens que ce cheminement est difficile pour moi, mais j'y viens progressivement.

Après avoir mis en place en début d'année scolaire des livrets d'évaluation pour une gestion plus simple, j'ai décidé d'aller un peu plus loin dans ma démarche. J'ai ajouté une case "Validé en plan de travail".

Ainsi, tout élève qui a réussi du premier coup tous les exercices d'une notion (et donc a eu du vert sur toute la ligne de son plan de travail) est dispensé de passer l'évaluation. C'est un concept très motivant pour mes élèves et qui les incite à réaliser soigneusement leurs exercices. 

Mais ces deux jours de formation m'ont finalement décidée à passer un nouveau cap. Je vais supprimer les livrets d'évaluation à la rentrée scolaire prochaine. Je ne le ferai pas maintenant car le dispositif fonctionne bien et je ne souhaite pas perturber les parents d'élèves en cours d'année. Par contre, à la rentrée prochaine, c'est le dernier exercice de chaque ligne qui aura valeur d'évaluation.

POur cela, il faut que je prenne le temps de vérifier qu'il fait bien la synthèse de tous les éléments importants de la notion. Et c'est pourquoi je ne souhaite pas me précipiter. Cet été, j'aurai le temps de vérifier chacun de ces "exercices de synthèse" et ils me permettront de valider la notion (compétence et/ou connaissance).

J'en reparlerai donc plus tard....