15 octobre 2012

Expressions imagées en arts visuels

Cycle 3

Techniques : Pastels gras

Matériel: Canson blanc / pastels gras / feuille de couleur pour le fond

Consigne: Illustrer une expression imagée en la représentant sous son sens premier. Mettre de l’humour dans l’image réalisée

Déroulement :

1) Cette séance est prévue pour intervenir à l’issue d’une séquence de vocabulaire sur les expressions imagées / le sens propre et figuré ou d’un coloriage magique sur ce même thème.

2) Chaque élève choisit une expression qu’il doit représenter sur sa feuille au sens propre.

3) Le dessin doit être humoristique.

 

la fiche de prép est là :  expressions_imag_es

imagee-2

 

imagee-3

imagee-4

imagées-1

 

Posté par matitela à 19:45 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :


A la manière de Friedensreich Hundertwasser

Cycle 2 et 3

Techniques : Pastels gras

Matériel : photos de bâtiments conçus par l’artiste / Feuille canson bleu sombre / Pastels gras

Consigne: Après avoir observé les oeuvres de F. H. , réaliser une ville improbable avec des maisons biscornues. La ville doit être représentée la nuit et en hiver.


Déroulement :

 1) Préparer un petit diaporama de photos d’oeuvres de F. H.

2) Chercher avec les élèves les caractéristiques de ses maisons/immeubles

3) Identifier la forte présence de la Nature, les formes asymétriques, non géométriques

4) Annoncer la consigne

5) Coller au dos du dessin la biographie de F. H.

 

hundertwasser-1

hundertwasser-2

hundertwasser-3

Posté par matitela à 19:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

10 juin 2012

Affectation 2012-2013

Aurai-je un jour exactement la même chose...

En cette fin d'année scolaire, les résultats du mouvement sont tombés et comme toujours, je n'ai rien obtenu..
Sur mes 30 voeux, 29 des personnes affectées bénéficiaient d'un bonus de 1000 points pour handicap!!!
Comment espérer avoir un jour un poste à moi, dans ces conditions?!

Du coup, je me demande si je ne devrais pas passer l'habilitation pour être Directeur, car c'est visiblement l'un des rares moyens qui permettent encore d'obtenir un poste pas trop loin de chez soi (j'ai 3 enfants et je souhaite être affectée à moins de 20-30 minutes de mon domicile).

Mon entourage m'encourage à le faire car avant d'être enseignante, j'étais chef de projet en organisation et en informatique.. Je gérais donc des équipes, ce qui ressemble un peu au métier de directeur...

D'un autre côté, je suis passionnée d'arts visuels et je me verrais bien faire des animations pédagogiques sur le sujet, accueillir de futurs enseignants dans ma classe pour leur transmettre ce que je sais et les aider à acquérir des réflexes pratiques sur la gestion de classe, l'organisation personnelle,etc... Il faudrait donc que je passe le CAFIPEMF...

Bref, je m'interroge.

En attendant, je vais me partager sur 3 niveaux et 2 écoles cette année :

Dans l'école 1 : 1 journée en Grande section / 1 journée en CP (j'avais un CP à mi temps dans cette école l'an dernier).

Dans l'école 2 : 2 jours en CM1 (j'avais le CE2/CM1 avec la collègue l'an dernier).

Posté par matitela à 23:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

19 février 2012

oeuvres éphémères en pâte à modeler

Pour réaliser des oeuvres éphémères, notre classe de CP a utilisé la pâte à modeler et chacun a ainsi pu tester le modelage "artistique". Certains sont restés dans le figuratif (une grande majorité), d'autres se sont lancés dans l'abstrait.

Le résultat a été mis en ligne sur le blog de l'école de la guesse ; ICI

Posté par matitela à 17:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

25 janvier 2012

Rituel de lecture

Je suis parfois surprise de voir arriver en CP des élèves qui ne connaissent pas les contes classiques. Pourtant, tous les enfants aiment qu'on leur raconte des histoires.

Forte de ce constat, j'ai instauré cette année un rituel de lectures partagées.

Chaque semaine, je raconte une histoire choisie dans la liste des oeuvres de littérature de jeunesse. Puis, les enfants participent à un débat autour de cette oeuvre , qui leur permet de donner leur point de vue, d’expliquer ce qu’ils ont compris.

Enfin, pour garder une trace de cette discussion, les enfants complètent un petit questionnaire qui est collé dans un "Cahier de lectures".

Il me semble que cela les prépare également aux types d'exercices qu'ils rencontreront plus tard en cycle 3 et au collège.

Le démarrage de ce projet et les premiers livres lus en classe ont été mis en ligne sur le blog de l'école de la guesse : ICI

 

 

Posté par matitela à 17:52 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :


21 juin 2011

Mise en place d'un tutorat

Suite à un commentaire laissé par un lecteur, j'ai décidé d'apporter quelques modifications ou précisions sur la terminologie employée dans ce post, ainsi que les objectifs poursuivis. Toutefois, je considère toujours que c'est un dispositif intėressant à mettre en place de manière ponctuelle ou en fin d'année. Ensuite, chacun est libre d'en penser ce qu'il veut et sans doute ne rend il pas tous les enfants autonomes et responsables. 

 

Arrivés en fin d'annee scolaire, il est temps de rendre les élèves un peu autonomes et de leur apprendre à se détacher du regard de la maîtresse. 

Maintenant que la totalité de la classe sait lire, j'ai disposé les tables en groupes et désigné pour chaque groupe un chef de groupe un tuteur, chargé d'aider ses camarades en difficulté.

Le tutorat est souvent utilisé en classe car il permet : 

- d'occuper les élèves plus rapides,

- de développer l'entraide et l'écoute entre les élèves,

- une certaine autonomie qui permet à la maîtresse de se consacrer aux élèves en difficulté (atelier spécifique, différenciation).

Il n'est pas nécessaire que ce rôle de tuteur soit permanent, il peut se transmettre au fil des séances à d'autres élèves, pour qu'une relation hiérarchique ne s'installe pas. Ceci dit, dans un groupe, même chez les adultes, on constate que les membres adoptent toujours une position spécifique : leader, suiveur, porte-parole, actif ou passif, etc.

La composition des groupes dépend des élèves :

- groupe de 3 : 2 élèves en difficulté (travail lent, distraction, pb de compréhension) + 1 tuteur chef de groupe
- groupe de 4 : 3 élèves sans difficultés particulières + 1tuteur  chef de groupe.

L'idée, c'est que lorsque je distribue une feuille de travail ainsi qu'une consigne simpl

e, les tuteurs chefs de groupe soient capables de servir de relais, et de réexpliquer la consigne à leur groupe et de veiller à ce qu'ils travaillent sérieusement, tandis que la maîtresse passe dans les rangs, vérifie que tout est fait comme il faut ou s'occupe d'un groupe spécifique.

.

Posté par matitela à 10:23 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

13 avril 2011

Jouer à la marchande

Pourquoi jouer à la marchande:

Lorsque l'on aborde les euros en CP, certains enfants rencontrent des difficultés importantes pour réaliser des opérations aussi simples que 2€ + 3€. Ils ont besoin d'entraînement et de manipulations concrètes.

Parmi les erreurs que je constate fréquemment, il y a les enfants qui :
- comptent le nombre de pièces plutôt que la valeur faciale des pièces,
- ont du mal à convertir les pièces en billets,
- ne voient pas l'intérêt à convertir les pièces en billets.

Pour y remédier, j'ai voulu jouer à la marchande et ai utilisé le matériel très bien fait de "CHARIVARI A L'ECOLE" dont j'adore le travail... Puis après l'avoir testé, j'ai souhaité me fabriquer mon propre jeu de la marchande à imprimer et à plastifier.

Présentation du jeu:

Le jeu comporte :

- 4 listes de courses (avec 2 séries de 3 articles pour permettre une différenciation),
- 2 planches identiques de cartes-articles à imprimer, plastifier, découper (avec tarif),
- un mode d'emploi.

Capture_1     Capture2   

LE JEU : Jeu_de_la_marchande

Comment jouer :

Le jeu peut s'utiliser en aide personnalisée mais j'ai fait le choix de l'utiliser en classe entière, pour que tout le monde en profite. Et ils se sont tous régalés.

D'abord, j'ai mis mes élèves par paire : un vendeur et un acheteur en prenant soin de mettre un élève en difficulté avec un élève ayant des facilités. J'ai préparé un tableau pour noter les résultats des binômes.

Les vendeurs ont recu des cartes objets, comportant une image et un prix.
Les acheteurs ont recu une des 5 listes de courses ainsi que des pièces et billets (prises dans leur fichier).

Les vendeurs sont répartis à différents bureaux de la classe.
Les clients sont réunis au tableau.
Au départ, commence le premier jour de courses où chaque client se dirige vers son vendeur et lui réclame les 3 ou 6 articles de sa liste.
Le vendeur présente alors les cartes correspondante et calcule le montant des achats.
Le client réunit le montant à régler et recoit en échange ses cartes-articles.
Puis les clients retournent au Tableau (s'ils ont acheté 3 articles, ils ont une seconde journée d'achats).

A la fin du jeu, les vendeurs indiquent quelle somme ils ont reçue et l'enseignant vérifie que cela correspond bien au montant prévu par la liste.

On inverse alors les rôles entre vendeurs et clients, ainsi que les listes de courses pour que les montants à calculer soient identiques.

A vous de jouer!

Posté par matitela à 20:14 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

07 avril 2011

Concours Plumes en herbe spéciale CP - version 2011

 

 

Comment faire écrire les CP, pour que cela ait du sens et aboutisse à un résultat marquant?

C'est une question que je me suis longtemps posée avant de trouver une réponse me convenant....

Nous participons quasiment chaque année (lorsque j'ai le niveau CP) au concours d'écriture organisé par NATHAN...

 

Déroulement du projet :

Etape 1 : Reconstitution orale de l'histoire.

Je reçois des illustrations sans texte, qui racontent une histoire. Je les affiche au tableau, mélangées. Avec la classe, nous essayons d'identifier les personnages, les lieux, puis de remettre ces images dans un ordre logique, permettant de raconter l'histoire.

 

Etape 2 : appropriation de l'histoire

Lors d'une seconde séance, je reprends les illustrations dans l'ordre et nous tentons de nous rappeler l'histoire telle que racontée à la fin de la séance 1. l'objectif est que le schéma narratif soit parfaitement intégré par les enfants.

Etape 3 : rédaction des bulles de dialogue.

Sur chaque affiche, il y a des bulles pour permettre aux élèves d'inventer le dialogue entre les personnages. Chacun se voit donc attribuer une image dont il doit inventer le dialogue. Il l'écrit alors sur son cahier de brouillon (souvent de manière phonétique). Nous le corrigeons ensemble.

Etape 4 : rédaction de la narration

Sous chaque image, il faut écrire le texte de narration, qui est plus long et plus complexe. Pour cette étape, nous procédons en classe entière et sous forme de dictée à l'adulte. L'objectif est que chacun s'exprime oralement et tente de distinguer le langage familier du langage soutenu utilisé à l'écrit.

Par ailleurs, c'est l'occasion pour les élèves de "sentir" l'intérêt des mots de liaison qui facilitent la lecture et la compréhension.

Le résultat de ce travail, a été mis en ligne sur le blog de l'école de la Guesse à destination des parents.

 

Posté par matitela à 17:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

28 février 2011

Numération - Fractions - Cycle 3

Cette année, je n'enseigne pas la numération, puisque j'ai en charge la géométrie et les mesures. Par contre, ma collègue utilise en aide personnalisée des outils très intéressants que l'on pourrait également utiliser en atelier avec tout le groupe classe.

Autant, je suis très classique dans la manière de conduire mes séances, autant j'aime sortir régulièrement du cadre pour enseigner autrement, de manière plus ludique. Il me semble qu'ainsi j'apprends à mes élèves que le travail n'est pas toujours ludique, qu'il faut parfois faire preuve d'attention soutenue et d'efforts mais qu'il y a régulièrement des "pauses ludiques" qui permettent également d'apprendre en s'amusant.

Pour revenir à ma collègue, elle possède un jeu de dominos sur les fraction que l'on peut acheter ou se fabriquer soi-même (surement l'option que je retiendrai car je n'ai jamais de budget classe, n'ayant jamais de classe à moi)... Bref, sur la photo on ne voit qu'une cdominos de fraction, 150 pièces | matériau mathématiqueorrespondance PARTAGE GRAPHIQUE / FRACTION mais sur son jeu, il y a également le lien FRACTION / NOMBRE DECIMAL.

C'est franchement un excellent investissement (qu'on l'achète ou qu'on le fabrique soi-même en le plastifiant pour qu'il dure)...

 

dominos de fraction, 150 pièces | matériau mathématique

Posté par matitela à 12:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Grammaire : étude des fonctions

Problématique :

1) les enfants ont tendance à mélanger nature et fonction dans la phrase,
2) lorsque la leçon est passée, ils oublient tout ce qu'ils ont appris (j'exagère à peine).

Résolution :

Pour éviter que mes élèves se mélangent, j'ai pris le parti d'étudier séparément toutes les natures et ensuite toutes les fonctions dans la phrase. Est ce une bonne chose? Je ne sais pas mais en tout cas, ca marche...

Pour que les élèves n'oublient pas d'une leçon sur l'autre, j'ai choisi de démarrer chaque leçon de grammaire par une phrase ou un paragraphe, qui comporte toutes les fonctions étudiées jusqu'alors.. Ainsi, à chaque cours, on cherche le verbe, le sujet et on étudie les compléments....

Enfin, lorsque nous avons fini d'étudier toutes les fonctions, j'ai mis en place une matinée ATELIER avec le jeu de domino sur les fonctions d'EDUCALAND qui est formidable..

Ce jeu comporte 8 séries de dominos qui permettent de travailler les compléments (COD - COI - COS / CC but - CC manière - CC moyen / Sujet - COD - COI / etc...).

Sur chaque domino, il y a d'un côté une phrase avec une partie en gras (dont il faut trouver la fonction) et sur l'autre côté un type de complément (que l'on devra placer en face d'un morceau de phrase en gras de fonction correspondante).

J'ai donc réparti ma classe en 8 groupes qui sont passés chacun leur tour par les 8 ateliers.
Je passais dans les rangs vérifier que les élèves ne se trompaient pas en posant leurs dominos.. Je les entendais avec satisfaction se poser des questions : "Mais non, là tu peux dire COMMENT ? alors c'est un CC de MOYEN....."
Ils avaient tous envie de gagner.. Pour chaque partie, je notais le gagnant avant de les faire passer à l'atelier suivant...

A la suite de cette matinée, j'ai organisée une nouvelle évaluation finale, qui leur demandait la fonction de 20 groupes de mots, mélangeant toutes les fonctions possibles. J'ai eu d'excellents scores...

Depuis, dans chacune de mes évaluations de grammaire, j'ai un exercice sur l'analyse des fonctions, toujours pour qu'ils n'oublient pas...

POur ce qui est de la nature des mots, je fonctionne exactement de la même manière, avec :

1) étude progressive de toutes les natures de mots,
2) analyse systématique d'une phrase ou d'un paragraphe reprenant toutes les natures de mots étudiées,
3) Jeu de domino en synthèse
4) Evaluation finale
5) Exercice sur les natures dans toutes mes évaluations pour entretenir et systématiser la connaissance.

Posté par matitela à 12:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,