05 avril 2017

Mon cahier journal

Depuis quelques années, j'ai opté pour un cahier petit format à couverture rigide et petits carreaux qui entre parfaitement dans mon sac à main malgré le nombre important de pages.

Il me sert à noter pour chaque jour :

- mon planning  ( horaires, thème abordé, matériel particulier )

- une to-do list ou une note en bas de page (Si je dois me rappeler de quelque chose).

En plus, de mes pages journalieres, à chaque fin de période, je réserve 2 pages pour noter les résultats de mes élèves aux évaluations , et 2 autres pour ma to-do list des vacances (ce que je dois préparer, etc).

Ensuite, je prends mon cahier à l'envers (la fin du cahier) et j'y mets les compte rendus de conseils de classe, de cycles, les infos importantes : dates de sorties, code photocopieuse, téléphone et mail des collègues, compte rendus de mes rendez vous parents... bref, tout ce que je ne veux pas oublier concernant l'école. 

Et toutes ces informations sur un même cahier facile à transporter!!!

Avec la mise en place de mes ateliers, j'ai dû remanier mon cahier.

Comme je ne veux pas perdre trop de temps, j'ai préparé une trame pour chaque jour de la semaine, que j'ai photocopiée et collée. Voilà ce que cela donne : 

IMG_0447

C'est très efficace mais mon cahier journal à doublé de volume en raison de tout ce papier collé . Du coup, l'année prochaine, je pense que je me ferai éditer un cahier journal personnalisé comme celui de charivari. Ça me fait rêver d'avance.

 

Posté par matitela à 16:56 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :


10 octobre 2014

Gestion de classe

Erreur de débutant!!!

Malgré mes 11 ans d'ancienneté comme titulaire de secteur... mais n'ayant jamais eu l'intégralité d'une classe, je n'ai pas démarré l'année scolaire avec la rédaction des règles de vie de la classe et pfuuuu.... je m'épuise littéralement..

Il faut dire que la classe cette année n'est pas facile.. Tous les intervenants : sport, musique, remplaçant sont stupéfaits par le manque de respect de certains élèves, leur difficulté à rester concentré et leur agitation.Pourtant, ils méritent une ambiance de travail calme... car ils sont plutôt bons scolairement dans l'ensemble et en demande de travail...

J'ai donc réfléchi longuement à ce que je pouvais changer... pour que l'on trouve un équilibre...
J'ai choisi de rythmer les apprentissages avec des rituels (cf message rituels)

Mais il faut que je revienne sur les règles de base de fonctionnement de la classe.
Voici les 8 règles qui me tiennent le plus à coeur et que je vais afficher dans la classe :

Capture

Voici la liste des 8 règles qui m'importent le plus... en PDF : r_gles_de_vie

Voici également la liste des droits et devoirs à photocopier et à coller dans le cahier de liaison (à faire signer aux parents) : Les_r_gles_de_vie_de_la_classe

 

 

Posté par matitela à 17:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

21 juin 2011

Mise en place d'un tutorat

Suite à un commentaire laissé par un lecteur, j'ai décidé d'apporter quelques modifications ou précisions sur la terminologie employée dans ce post, ainsi que les objectifs poursuivis. Toutefois, je considère toujours que c'est un dispositif intėressant à mettre en place de manière ponctuelle ou en fin d'année. Ensuite, chacun est libre d'en penser ce qu'il veut et sans doute ne rend il pas tous les enfants autonomes et responsables. 

 

Arrivés en fin d'annee scolaire, il est temps de rendre les élèves un peu autonomes et de leur apprendre à se détacher du regard de la maîtresse. 

Maintenant que la totalité de la classe sait lire, j'ai disposé les tables en groupes et désigné pour chaque groupe un chef de groupe un tuteur, chargé d'aider ses camarades en difficulté.

Le tutorat est souvent utilisé en classe car il permet : 

- d'occuper les élèves plus rapides,

- de développer l'entraide et l'écoute entre les élèves,

- une certaine autonomie qui permet à la maîtresse de se consacrer aux élèves en difficulté (atelier spécifique, différenciation).

Il n'est pas nécessaire que ce rôle de tuteur soit permanent, il peut se transmettre au fil des séances à d'autres élèves, pour qu'une relation hiérarchique ne s'installe pas. Ceci dit, dans un groupe, même chez les adultes, on constate que les membres adoptent toujours une position spécifique : leader, suiveur, porte-parole, actif ou passif, etc.

La composition des groupes dépend des élèves :

- groupe de 3 : 2 élèves en difficulté (travail lent, distraction, pb de compréhension) + 1 tuteur chef de groupe
- groupe de 4 : 3 élèves sans difficultés particulières + 1tuteur  chef de groupe.

L'idée, c'est que lorsque je distribue une feuille de travail ainsi qu'une consigne simpl

e, les tuteurs chefs de groupe soient capables de servir de relais, et de réexpliquer la consigne à leur groupe et de veiller à ce qu'ils travaillent sérieusement, tandis que la maîtresse passe dans les rangs, vérifie que tout est fait comme il faut ou s'occupe d'un groupe spécifique.

.

Posté par matitela à 10:23 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

05 septembre 2007

Le cahier journal

Là, j'ai assez peu évolué. C'est effectivement un outil intéressant si l'on ne fait pas de fiches de prép pour toutes ses séances. Il permet ainsi de détailler l'organisation de la journée.
J'y note tout bêtement :
- la date du jour,
- pour chaque matière, je note la situation de départ (qui varie suivant mon inspiration) et s'il me faut un matériel particulier que je dois préparer à l'avance.
- si un élève doit faire un exposé ou me rendre un document, si je dois vérifier une signature, je le note.

A la fin, je fais un petit bilan s'il s'est passé qq chose... classe particulièrement agitée, séance qui s'est moyennement passée, organisation à revoir ou à prévoir, etc.

Posté par matitela à 18:40 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

Fiche de prép ou pas fiche de prép.

Lorsque j'ai démarré, en élève très appliquée de l'IUFM, je faisais des fiches de prép ultra détaillées pour absolument toutes les matières et pour pouvoir les réutiliser ultérieurement et les modifier simplement, je les tapais même sur mon ordinateur...

Mes premières fiches de préparation :

Elles comportaient dans l'en-tête :
- le titre de la leçon
- le niveau concerné,
- la compétence visée (cf IO),
- les objectifs d'apprentissages (méthodologiques, etc.)
- le matériel nécessaire

Le déroulement de la séance précisait :
- le découpage de la séance avec le minutage de chaque partie,
- toutes les question que je comptais poser et leur réponse en grisé,
- les exercices que je comptais leur faire faire avec la correction,
- la trace écrite...

Les exercices étaient piochés à droite à gauche dans des manuels différents, après de longues réflexions et scannés pour être assemblés sur une feuille ou deux à photocopier et distribuer aux élèves (j'ai passé mon année à faire des photocopies)...

L'avantage de ces fiches de prép, c'est qu'elles étaient utilisables par absolument n'importe qui tellement elles étaient complètes. L'inconvénient, c'est que la première année, je n'ai pas levé le nez d'un bouquin, que j'ai travaillé autant que pour préparer le concours, vacances comprises et que j'étais littéralement épuisée à la fin de l'année.... Et en plus, je me suis rendue compte que je ne les réutilisais pas l'année suivante...

Mes fiches de préparation actuelles :

Je fonctionne aujourd'hui différemment et me suis un peu éloignée des principes IUFM comme la majorité de mes collègues. Non pas pour me la couler douce toute l'année mais pour porter mes efforts là où c'est nécessaire et ménager mes forces le reste du temps pour avoir toujours l'enthousiasme et l'énergie qui va porter mes élèves et leur donner envie de venir en classe avec moi...

Aujourd'hui, je distingue dans un premier temps :
- les séances qui nécessitent une fiche de prép par leur complexité ou mon envie de faire original,
- les séances qui se contenteront d'une bonne préparation long terme et sans fiche à proprement parler.

Ainsi, des matières comme la géométrie, ou le vocabulaire ne me semblent pas forcément nécessiter une fiche de prép (après un peu d'expérience)... Pour ces matières, je n'ai en réalité besoin que de trois choses :
- une bonne trace écrite bien construite à laquelle je n'ai plus besoin de réfléchir (qui évoluera peu dans le temps),
- un certain nombre d'exercices et leur corrigé pris sur le manuel des élèves,
- une idée de démarrage toujours différente et originale (ardoise, situation-pb, défi, recherche de groupe, etc.)

Concrêtement :

  1. J'ai cherché sur internet des traces écrites dans ces matières, je les ai comparées entres elles, comparées aux "leçons" disponibles sur un ou deux manuels scolaire et j'ai construit ma propre trace écrite. Je l'ai tapée proprement sur mon ordi en la présentant comme pour mes élèves (titre principal en rouge, souligné, sous-titre en vert souligné, etc.). Comme cela, plus besoin de réfléchir à la présentation, à l'orthographe d'un mot, au choix d'un exemple lorsque j'écris la leçon au tableau. J'ai glissé toutes ces leçons dans le bon ordre dans un lutin (classeur à feuilles transparentes) que j'ai le bonheur de laisser à l'école...

  2. J'ai ensuite cherché dans les manuels de la classe, les exercices qui étayaient ou illustraient ma leçon. Pour ceux là, j'ai travaillé à la main sur une feuille à carreau. Pour chaque leçon, j'ai prévu les exercices à faire en classe, ceux à faire comme devoirs à la maison (c'est interdit mais j'en donne quand même surtout en géométrie car en classe on n'a pas le temps d'en faire autant qu'il faudrait) et j'ai noté sur ma feuille le corrigé pour n'avoir aucun calcul à faire en classe ou doute devant les élèves. j'ajoute un exercice pour les élèves les plus rapides...Je glisse cette feuille avec la trace écrite et je suis parée pour l'année.. Je m'y prends très à l'avance car ca prend beaucoup moins de temps qu'une fiche de prép et mes élèves sont satisfaits de ma rigueur et de cette impression que je sais où on va très précisément...

Je suis pour l'instant très satisfaite de ce fonctionnement pour plusieurs raisons :

  • lorsque je change d'école et de manuels, il me suffit de refaire les exercices en fonction du nouveau manuel disponible mais je garde ma trace écrite (modifiable si nécessaire) et donc ma visibilité long terme,

  • si un exo ne me convient plus ou que j'en trouve un mieux, il me suffit de le remplacer sur ma feuille à carreaux,

  • le fait que les élèves travaillent sur un manuel m'évite des heures de recherches, des heures de photocopies,

  • si un élève est absent, je n'ai qu'à lui photocopier la trace écrite et lui donner la liste des exos faits en son absence,

Les séquences nécessitant une fiche de préparation :

Je ressens le besoin de fiches de préparation lorsque je travaille sans manuel, sans trace écrite standard. Je pense ainsi aux projets d'écriture (écrire un album, écrire une nouvelle, écrire un recueil de poésie ou un roman en classe), aux lectures suivies en littérature.

En ce qui concerne les projets, que ce soit d'écriture, de spectacle, d'une thématique transversale (étudier le MA aussi bien en Histoire qu'en Français, en Arts visuels, etc..), la diversité des séances et la nécessité de cadrer et d'ordonner le projet impose la fiche de préparation, qui sans être forcément ultra détaillée, devra toutefois préciser :
- le thème étudié,
- les différentes matières impactées,
- les objectifs poursuivis et les moyens mis en oeuvre,
- la durée du projet,
- le déroulement du projet (nombre de séance, objet de chaque séance, etc.),

Pour la littérature, je distingue plusieurs parties :
- la présentation de l'oeuvre,
- les thèmes abordés par l'oeuvre,
- le plan des séances et leur objectif,
- la compréhension de l'oeuvre (fiches de lecture personnalisées - travail assez long à réaliser),
- l'interprétation systématique du texte et parfois des illustrations (passer d'une compréhension immédiate à experte),
- la production d'écrits en rapport avec la lecture.

 

Posté par matitela à 18:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Construire une séance

Pourquoi mes séances ne durent jamais les 45 mn idéales, durée correspondant pourtant au seuil d'attention des élèves...

  1. Je tiens à ce que mes élèves copient eux-même leur leçon et ca prend 20-30 mn. Cela les oblige à écrire plus vite, mieux, à recopier sans faute. C'est une bonne préparation pour le collège. En outre, cela fait moins de photocopies à gérer pour l'enseignante parfois débordée que je suis...

  2. J'aime démarrer par une petite activité ludique(sur ardoise, devinette à l'oral, etc) et ca prend 5mn   minimum mais ce n'est pas du temps perdu, loin de là parce que tout le monde démarre en étant vraiment attentif et positif (même les moins bons).

  3. Je suis une adepte de la mini-évaluation et ca prend encore 10 mn. Plutôt que d'imposer des évaluations à la chaîne en fin de période et d'être noyée sous les copies à corriger, les moyennes à faire juste avant les vacances, je préfère donner une mini-évaluation chaque semaine sur 5 points environ et cumuler 4 mini-évaluations pour avoir une note finale. ENORME avantage, mes élèves savent qu'ils doivent apprendre chaque semaine leur leçon et savoir refaire les exercices donnés la semaine précédente. Ils savent également que s'ils ont une mauvaise note à une mini-évaluation, ils peuvent rattraper le coup en travaillant mieux la semaine suivante. Ils sont responsables de leur note. Et on avance bien plus vite à long terme.

Sinon, le déroulement d'une séance est assez simple et varie finalement peu d'une matière à l'autre :

  1. Rappel de la séance précédente (mini-éval, jeu sur ardoise, questionnement oral collectif, correction d'exercice),
  2. Mise en recherche des élèves / Entraînement par des exercices et leur correction
  3. Synthèse sous la forme d'une trace écrite à construire ensemble ou pas et à recopier

Par contre, là où je suis très attentive, c'est à varier les rythmes et les supports et c'est la base d'une construction de séance, pour moi. Idéalement, on ne fait jamais la même chose plus de 10 mn d'affilées afin de ne pas se lasser.

Alors, si on a écrit pendant 10 mn, on échange ensuite oralement. Si on a fait un exercice individuellement, on en fait ensuite un collectivement ou en groupe. On alterne cahier / ardoise / Affiches, etc. On alterne travail traditionnel avec jeux plus ludiques. Et on n'oublie surtout pas que les enfants adorent apprendre en s'amusant et qu'ils détestent la routine. Alors, on essaie toujours de les surprendre...

Bon, pour l'instant, cela a l'air de bien marcher, alors je continue...

Posté par matitela à 13:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Etablir un emploi du temps

Une fois mes progressions retranscrites au propre, j'établie un emploi du temps.

Il y a une règle qui dit qu'il ne faut jamais dépasser 45mn par leçon car c'est la durée limite d'attention des élèves. Cette règle est intéressante car elle est assez vraie et elle permet en outre de caser plus de matières chaque jour dans l'emploi du temps... Malheureusement, je n'arrive toujours pas à m'y tenir... Pourquoi ? Je vous l'explique dans le message : Construire une séance....

Voilà  mes petits principes (mais c'est très personnel) :

1- les élèves sont plus frais le matin donc j'y mets : Français et Maths en priorité,
2- les élèves sont plus concentrés si on alterne les matières (jamais dictée suivie de conjugaison par ex),
3- les élèves sont énervés au retour de la récré, je choisis donc une activité très calme : écriture / lecture silencieuse,
4- la journée doit démarrer de manière agréable donc par une activité légère et courte pour être positive.

Cette année, voilà l'emploi du temps que j'ai choisi pour mon lundi en CM1 :

9h- 9h15        : Présentation d'un livre par un élève à la classe (partager ses lectures / inciter la classe à lire pour le plaisir),
9h15 - 9h30    : Leçon de méthode (voir la rubrique correspondante), on commence vraiment le travail,
9h30 - 10h30  : Vocabulaire
Récréation     : 20 mn + 10 mn de retour au calme, noter les devoirs, rangement des casiers, cahiers, etc.
11h-12h         : Géométrie

14h-14h45      : Littérature ou lecture suivie
14h45-15h30  : Anglais (ils terminent excités car c'est très ludique, il vaut mieux qu'ils aillent en récré juste après),
récréation       : 20mn + 10 mn pour finir de noter les devoirs, ranger les cartables
16h-17h          : BCD / Informatique avec des intervenants

Posté par matitela à 13:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :